Ana Sokolović: Short Stories

Quatuor Bozzini

Programme

Description

Dans la majorité des œuvres d’Ana Sokolović, un élément extramusical sert de source d’inspiration. Cette caractéristique de création est intimement liée à l’importance que prend, chez Sokolović, le principe de «pluralité»: diversité des approches et décloisonnement des formes d’arts abordées. Short Stories du Quatuor Bozzini, collaborateurs de longue date de la compositrice, offre l’occasion d’écouter le résultat d’une rencontre entre la sensibilité artistique d’Ana Sokolović, et quatre de ses sources d’inspiration. Parmi les arts visuels on découvre les liens qui unissent la compositrice avec la sculpture: Ghost 1 et Ghost 2 furent composées en s’inspirant des œuvres Enzo’s Tumpkin et Scetch II de Verina Baxter et Klaus Duschat. Le thème et variations Blanc dominant, né d’une contemplation de l’univers pictural de Guido Molinari, propose une correspondance sonore avec des peintures de l’artiste; un hommage en musique, le «compte-rendu d’une fascination». Avec Troisième page après le soleil, on découvre Sokolović dans l’univers d’un court-métrage de Theodore Ushev, frénétique tableau en mouvement où la musique, interprétée par le Quatuor Bozzini, prend des airs de narrateur. Enfin, la Commedia dell’arte est une œuvre-fresque en trois volets, dont un a été commandé par le Quatuor Bozzini. Les personnages qui y prennent vie et leurs personnalités archétypales fascinent Sokolović depuis l’enfance. Cette théâtralité de la Commedia résonne encore, et on ne peut plus vivement, avec l’ensemble de la production musicale de la compositrice: un discours direct et intelligible, une musique à la fois riche, complexe, et abordant des archétypes qui peuvent être compris et transposés à toute époque. — Emanuelle Majeau-Bettez

Format
CD
Étiquette
Collection QB
Numéro de catalogue
CQB 1925